Une technologie sûre et éprouvée

Jimmy s'appuie sur un savoir-faire existant

Jimmy s'appuie sur une technologie existante : un réacteur HTR (High Temperature Reactor) pour décarboner l'industrie. Cette technologie présente deux atouts pour la chaleur industrielle : la haute température et une sûreté passive.

Une sûreté exemplaire

Pour les opérateurs et pour les riverains

La sûreté est au coeur de la culture de Jimmy. Le générateur fait l’objet d’une revue en profondeur par les autorités compétentes avant, pendant et après sa mise en service. Depuis sa création, Jimmy est en dialogue avec l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) et l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) principalement.

Les fondements de cette sûreté

1. Le réacteur possède une sûreté intrinsèque

● Notre technologie ne requiert pas de refroidissement actif lors de l’arrêt du réacteur● Notre combustible sous forme de particules confine localement la radioactivité des produits de fission dans une enveloppe composée de trois gaines très résistantes● Toute augmentation significative de la température baisse l’activité (diminue les réactions nucléaires) et arrête le réacteur

2. La simplicité de notre système renforce la sûreté

● La faible puissance du système, 450 fois inférieure à celle d'un réacteur moyen de centrale, permet de simplifier les dispositifs nécessaires pour assurer la sûreté● Le système ne produit pas d'électricité, ce qui contribue aussi à simplifier l'approche permettant d'en garantir la sûreté● Le générateur ne stockera pas de combustible sur place

3. Le réacteur résiste à tout acte de malveillance

Les principes - confidentiels - permettant d’assurer ce degré de sécurité sont revus par la Direction de la Sécurité Nucléaire

L'héritage HTR

Le HTR (High Temperature Reactor) désigne un type de réacteur différent des réacteurs à eau pressurisés (comme la plupart des centrales en France aujourd'hui).
Cette technologie est peu utilisée pour la production d'électricité, très majoritairement assurée par les réacteurs à eau. Pour une application à la chaleur industrielle, elle bénéficie en revanche de deux atouts majeurs : des propriétés de sûreté exceptionnelles, et une température élevée (cœur à 750° vs. 300° pour un réacteur à eau). 
Le HTR a été industrialisé à plusieurs reprises par le passé (UK, Allemagne, USA...), et plusieurs unités sont aujourd'hui en service au Japon (réacteur HTTR) et en Chine (réacteurs HTR 10 et HTR PM). 
Le HTR est identifié comme l'une des technologies les plus prometteuses par l'industrie nucléaire (Forum Génération IV), en raison de ses propriétés de sûreté intrinsèques. C'est également la technologie de prédilection des projets anglo-saxons de microréacteurs.

  • Illustration

    "Le HTR bénéficie du retour d’expérience d’exploitation des réacteurs HTR (High Temperature Reactor) et pourrait apporter des améliorations de sûreté notables par rapport aux réacteurs de 3ème génération" - Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire

La gestion des déchets

Les générateurs Jimmy créent très peu de déchets

Du fait de leur très faible puissance, les générateurs Jimmy accroissent très peu la quantité de déchets radioactifs produite en France (200 générateurs = 1% supplémentaire). Le traitement de ces déchets peut s'intégrer dans les installations françaises existantes.

Les générateurs s'inscrivent dans une économie circulaire

La plupart des matériaux, dont le modérateur graphite, pourra être réutilisée de générateur en générateur. Moyennant des développements technologiques, Jimmy pourrait également se nourrir de déchets recyclés de centrales.

Jimmy favorise les innovations en matière de gestion de déchets

L'industrialisation en série de générateurs comme ceux de Jimmy permettra d'itérer pour industrialiser des innovations en traitement des déchets nucléaires. 

Contactez-nous